WhatsApp Image 2020-04-18 at 14.32.33.jpeg

Crédit : Marlène Rézenne

Timothée Spörli est né en 1994 à Morges (VD). Il débute la musique à l'âge de 6 ans à la flûte à bec. A l’âge de 9 ans, il prend ses premiers cours de cornet avec Thierry Margairaz à l'école de musique du Vallon du Nozon. Il intègre la fanfare locale, l'Echo du Nozon de Juriens-Romainmôtier une année plus tard, en 2006. Après quelques années, il commence  la trompette et entre au Conservatoire de Lausanne en 2011 dans la classe de Robert Ischer, puis de Norbert Pfammatter. Il y obtient son certificat non-professionnel en 2016. Il a également suivi des cours ou des masterclass avec entre autres Richard Marshall, Tom Hutchinson, Chris Turner, Roger Webster, Vincent Maurer ou encore Olivier Anthony Theurillat. 

Ayant un fort intérêt pour le monde des brass bands, il rejoint en 2012 l'Ensemble de Cuivres Mélodia Junior, et il intègre une année plus tard l'Ensemble de Cuivres Mélodia A, seul brass band de catégorie excellence du Canton de Vaud. Il y occupe aujourd'hui le poste d'assistant principal cornet. Il joue également au sein du Swiss Army Brass Band au poste de solo cornet. 

Outre le monde des brass bands, Timothée a eu l’occasion de participer à des projets et des concerts de styles variés, allant du classique (notamment l’Histoire du Soldat d’Igor Stravinsky), au jazz, au rock, ou encore au funk. Il a également eu la chance de collaborer avec Bastian Baker en tant que trompettiste remplaçant pour le concert d’ouverture du 5oème Montreux Jazz Festival en 2016. En plus de cela, il s’investit depuis 2021 dans l’organisation du MoonAlps Festival, un nouveau festival d’électro-rock sur la Côte vaudoise.  

Entre 2018 et 2021, Timothée effectue des études de direction en intégrant la classe d’Hervé Grélat, puis de Stéphane Pecorini, au Conservatoire de Lausanne, jusqu’à l’obtention de son certificat non-professionnel, en juillet 2021. Il prend la sous-direction de la fanfare de son village, l’Echo du Nozon de Juriens-Romainmôtier, en 2019. Après plusieurs expériences en tant que chef remplaçant dans quelques ensembles, il est nommé à la tête de la Fanfare Municipale d’Etoy en 2020. 

Bien qu’il ne compte pas ses heures dans le domaine de la musique, Timothée est titulaire d’un Bachelor en Relations Internationales (mention science politique) et d’un Master en études européennes (orientation Institutions et Droit), tous deux obtenus à l’Université de Genève. Il partage aujourd’hui son temps entre son travail dans un groupe de réflexion sur la politique étrangère de la Suisse et ses multiples activités musicales.